Conseils API

La mauvaise haleine : causes et remèdes

Publié 03/07/2017

La bouche joue un rôle primordial pour notre organisme, étant liée à plusieurs phénomènes tels que la respiration, l’alimentation, le début de la digestion et la parole. Elle peut toutefois être atteinte de nombreux problèmes et maladies, dont la gravité varie. L’un d’entre eux, la mauvaise haleine, appelée halitose en jargon médical, est un problème multifactoriel et qui touche un nombre important de personnes.

 

Lorsque l’halitose est chronique, c’est-à-dire qu’elle est récurrente et qu’elle n’est pas liée à un facteur passager, elle peut avoir des répercussions sur la vie sociale, professionnelle et affective des personnes qui en souffrent. Il est donc d’une importance capitale de connaître les causes de ce problème afin d’être conscient des solutions permettant d’y mettre fin.

 

Au Groupe dentaire API, nous recevons plusieurs patients qui sont aux prises avec un tel problème. Nos dentistes et nos hygiénistes désiraient donc vous aider à comprendre l’incommodant problème qu’est l’halitose, tout en vous donnant des trucs faciles à mettre en pratique pour le combattre.

 

La mauvaise haleine, des causes multiples

    L’halitose chronique, c’est-à-dire celle qui se fait ressentir en permanence contrairement à la mauvaise haleine matinale ou au changement temporaire de l’odeur de la bouche après la consommation de certains aliments ou boissons, est le résultat d’une prolifération de bactéries malodorantes au niveau de la bouche. Ces bactéries se logent entre les dents, sur la langue ainsi qu’à plusieurs endroits qu’il peut être plus difficile de bien nettoyer lors du brossage. Ces bactéries produisent des composés volatils sulfurés, qui sont eux-mêmes à l’origine de la mauvaise odeur qui se dégage de la bouche.

 

L’accumulation de ces bactéries malodorantes peut être liée à plusieurs facteurs. L’halitose peut donc être liée à différents comportements ou problèmes de santé, qu’il est primordial d’identifier dans le but de trouver le remède adéquat.

 

La mauvaise hygiène bucco-dentaire

Puisque l’halitose est principalement d’origine bactérienne, les personnes qui ne nettoient pas quotidiennement leurs dents et leur langue, ne passent pas la soie dentaire et n’utilisent pas un bon rince-bouche pour combattre l’accumulation des résidus aliments, des bactéries et de la plaque dentaire sont plus susceptibles de souffrir d’halitose chronique.

 

De plus, il est important de visiter son équipe de soins dentaires régulièrement pour un nettoyage professionnel. Ce dernier permet d’éliminer la plaque dentaire et le tartre dans des endroits qui sont difficiles d’accès lors du nettoyage effectué à la maison.

 

Les infections dentaires

Les différentes maladies qui affectent nos dents et notre bouche, telles que les caries dentaires et la gingivite, entrainent une prolifération des bactéries. Ces affections, lorsqu’elles ne sont pas traitées, peuvent donc entrainer un problème de mauvaise haleine. En effet, l’halitose est un symptôme courant de plusieurs maladies bucco-dentaires.

 

Les troubles digestifs

De nombreux troubles digestifs, tels que le reflux gastro-œsophagien, perturbent l’équilibre du pH de la bouche et entrainent un reflux d’acides, pouvant être à l’origine de la mauvaise haleine. L’acidité gastrique peut être causée par différents troubles digestifs, par une consommation trop importante d’alcool ou de produits de tabac, de même que par certaines habitudes alimentaires.

 

Une alimentation particulière

L’ail, l’oignon, les plats épicés, le café et l’alcool sont des composants qui affectent l’haleine et risquent de lui donner une odeur désagréable. Il est important de savoir cibler les aliments qui nous sont plus difficiles à digérer puisque, en causant des malaises gastriques, ils peuvent entrainer la mauvaise haleine.

De plus, il faut savoir que le jeûne thérapeutique, les régimes alimentaires ou une alimentation déséquilibrée, caractérisés par le saut des repas, sont autant de facteurs de risque de l’halitose.

 

La xérostomie ou sécheresse buccale

La prise de certains médicaments, les changements hormonaux, le stress, le climat et bien d’autres facteurs peuvent altérer la production de la salive en quantité suffisante. Comme la salive joue naturellement un rôle antibactérien, quand celle-ci vient à manquer, ça entraine une prolifération excessive des bactéries dans la bouche. La sécheresse buccale représente donc un facteur de risque à plusieurs maladies bucco-dentaires, de même qu’à la mauvaise haleine !

 

 

Contre l’halitose, des solutions variées

Comme nous l’avons souligné ci-dessus, la mauvaise haleine n’est pas une fatalité. Les dentistes du Groupe dentaire API vous proposent quelques trucs à mettre en pratique pour vaincre se problème. Voici ceux que tout le monde peut adopter :

  • Ayez une bonne hygiène bucco-dentaire en nettoyant vos dents en suivant la bonne technique, idéalement après chaque repas, et en passant la soie dentaire au moins une fois par jour, et ce, avant le brossage. L’utilisation d’un rince-bouche est également conseillée pour combattre la mauvaise haleine ;
  • Visitez régulièrement le dentiste pour soigner les problèmes bucco-dentaires dont vous souffrez et pour obtenir un nettoyage professionnel ;
  • Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour afin de favoriser la production de salive ;
  • Si les médicaments que vous prenez au quotidien causent la sécheresse buccale, parlez-en à votre médecin ou à votre dentiste pour qu’il vous aide à trouver des solutions ;
  • Adoptez de saines habitudes alimentaires, évitez les aliments qui vous sont plus difficiles à digérer. De plus, évitez de sauter des repas, ce qui risque d’entrainer la « mauvaise haleine de la faim » ;
  • Limitez votre consommation d’alcool et évitez de consommer des produits du tabac pour conserver une haleine fraiche ;
  • Si vous portez des prothèses dentaires amovibles ou des appareils d’orthodontie, nettoyez-les après chaque repas pour éviter l’accumulation de résidus alimentaires et de bactéries.

 

Si vous avez du mal à mettre fin à ce désagréable problème, malgré nos conseils, venez frapper à la bonne porte. L’équipe du Groupe dentaire API saura vous offrir des conseils personnalisés pour vous aider à mettre fin à ce désagréable problème et à retrouver un sourire sans complexe !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Conception Virus Sante Communication