Conseils API

L’herpès labial : comment le soigner

Publié 24/02/2016
Comment traiter et prévenir l'herpès labiel

L’herpès labial — plus communément appelé « feu sauvage » — est traitable par un dentiste. On remarque cette infection au coup d’œil, sur la surface ou sur le pourtour des lèvres. Une infection s’échelonne normalement sur une période d’une dizaine de jours pour ensuite disparaître, mais la consultation d’un dentiste s’avère primordiale lorsque les maux s’échelonnent.

À quoi ressemble l’herpès labial ?

D’abord, une sensation de brûlure est ressentie autour des lèvres. Ensuite, des signes apparaissent, tels que l’apparition de petites vésicules contenant du liquide. La peau autour des lèvres devient alors rouge.

Avec le temps, le liquide à l’intérieur des vésicules jaunit, et éclate en formant une croûte jaunâtre. Ces croûtes disparaissent après un certain temps en tombant.

Les causes

L’herpès labial est causé par le virus de l’herpès simplex de type 1 (VHS1). =

La fréquence et la durée de l’infection sont variables chez chaque personne. Certaines personnes peuvent être infectées seulement une fois dans leur vie, ou plusieurs fois.

Le virus est facilement transmissible ; il se passe facilement d’une personne à l’autre par contact des plaies, soit par l’échange de salive (comme lors d’un baiser) ou en utilisant des objets contaminés (verres et ustensiles). L’apparition du virus après son contact est d’une durée variable.

Plusieurs facteurs peuvent favoriser l’apparition de symptômes : une exposition prolongée aux rayons du soleil, un faible système immunitaire, la fièvre, des changements hormonaux, le stress ou la fatigue.

Quoi faire lorsque les signes apparaissent ?

Il faut d’abord éviter de toucher soi-même les lésions sur le corps, ainsi que de partager les objets en contact avec les lésions.

L’hydratation des lèvres est très importante. L’application de crèmes ou pommades disponible en vente libre peut diminuer la propagation du virus, ou en espacer les récidives.

L’application de glace est également conseillée.

La consultation d’un dentiste

Il faut rencontrer un dentiste lorsque les lésions ne guérissent pas, ou lorsqu’elles réapparaissent fréquemment.

Plusieurs autres symptômes « anormaux » nécessitent l’intervention d’un dentiste, tels que l’apparition de fièvre, de douleur contraignante, de sensibilité accrue aux yeux ou d’engourdissements dans le nez.

À noter qu’aucun traitement médical ne peut éliminer complètement l’herpès labial. Toutefois, les symptômes peuvent être traités, voire être éliminés. Plusieurs médicaments peuvent être prescrits par un dentiste, tels que des médicaments en pommade ou en comprimés, ou des médicaments par voie orale.

Chaque cas d’herpès labial est unique. Les dentistes du Groupe dentaire API sont formés pour traiter plusieurs maux buccaux, dont l’herpès labial. Pour un suivi personnalisé, n’hésitez pas à nous contacter.

Approuvé par Dr Trudel
Le Dr Trudel travaille au Groupe dentaire API depuis l'obtention de son diplôme à l’Université Laval. Il a un grand intérêt pour l’endodontie, une discipline pour laquelle il suit des formations auprès d’experts reconnus.
Dr Sébastien Trudel
Conception Virus Sante Communication