Conseils API

Les désordres temporo-mandibulaires (DTM)

Publié 07/09/2015
Astuces et conseils pour prendre soin de sa mâchoire

Les désordres temporo-mandibulaires (DTM)

La mâchoire compte plusieurs composantes ; elles font en sorte que cette partie du visage est une des plus fortes de tout le corps humain. Elle contient entre autres des articulations (ou joints temporo-mandibulaires) et des muscles.

Si vous éprouvez des problèmes à mastiquer ou à avaler, et si parler et bâiller représente pour vous un effort de tous les instants, il se peut que vous soyez aux prises avec des désordres temporo-mandibulaires. (DTM)

 

Symptômes des désordres temporo-mandibulaires

Ces maux ne sont généralement pas visibles à l’œil ; il est donc impossible de déceler des signes apparents à l’œil nu. Toutefois, les symptômes ressentis par une personne aux prises avec des DTM sont nombreux.

Plus précisément, les DTM se caractérisent comme étant des douleurs à la mâchoire, aux oreilles et aux tempes : les principaux muscles qui sont nécessaires pour mastiquer. Des bruits particuliers comme un cliquetis ou un craquement peuvent se faire entendre.

Parce qu’il s’agit d’une pression énorme dans la région bucco-dentaire, ces symptômes peuvent en occasionner d’autres, comme une douleur importante des dents (sensation de frottement), des maux de tête, des acouphènes, des maux de cou et des sensations d’enflure.

Causes et effets

L’âge n’est pas une cause attribuable aux DTM, bien qu’il se présente généralement aux adultes de 18 ans et plus.

Différents types de facteurs peuvent expliquer la présence de DTM :

  • Facteurs psychologiques : Grincement des dents lors de moments de stress, ou mordillement d’objets (crayons, plumes, ongles, etc.).
  • Facteurs extérieurs : Des impacts au visage de toute sorte (chute, blessures sportives, accidents d’automobile, etc.).
  • Facteurs physiologiques : défauts de croissance ou de développement de la mâchoire créant un désalignement des dents ou certaines maladies.

Comment les éliminer

Il vaut mieux parler à votre dentiste afin qu’il vous suggère le meilleur moyen relié à votre condition, en réponse à un examen approfondi de sa part. Il se peut que vous ayez à traiter ces problèmes individuellement, tels qu’en vous offrant des moments de détente. (surtout si vos DTM sont reliés à des facteurs psychologiques) Les massages et exercices au visage peuvent être également bénéfiques.

Si vos DTM sont de plus en plus sérieux, plusieurs options peuvent être offertes par votre dentiste, telles que la confection d’une plaque occlusale, la pose d’appareils orthodontiques, la prescription de médicaments ou la chirurgie.

Comme vous pouvez le voir, les DTM sont traitables, et ce même si elles peuvent causer beaucoup de tort sur le coup. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre dentiste du Groupe dentaire API pour toute question.

 

Voici la suite de cet article sur les désordres temporo-mandibulaire

Cet article a été rédigé par l’équipe de rédaction de Virus Santé Communication, les experts en marketing santé

Approuvé par Dr Trudel
Le Dr Trudel travaille au Groupe dentaire API depuis l'obtention de son diplôme à l’Université Laval. Il a un grand intérêt pour l’endodontie, une discipline pour laquelle il suit des formations auprès d’experts reconnus.
Dr Sébastien Trudel
Conception Virus Sante Communication