Conseils API

Dentifrice au charbon : attention  

Publié 27/09/2021
Contactez-nous pour un rendez-vous
Le blanchiment des dents avec un dentifrice au charbon

Avoir un beau sourire blanc est sans contredit l’un des attributs esthétiques les plus recherchés. C’est la raison pour laquelle un nombre important de produits et d’options pour le blanchiment des dents sont offerts, autant en clinique dentaire qu’en vente libre dans les magasins. Parmi celles-ci, on retrouve des dentifrices à base de charbon. Toutefois, il faut faire preuve de vigilance en ce qui a trait à l’utilisation de ces produits. Les dentistes du Groupe dentaire API vous expliquent pourquoi.

 

Qu’est-ce que le charbon activé ?

Le charbon activé est obtenu en carbonisant des matières végétales variées, par exemple des coquilles de noix de coco, les noyaux de certains fruits ou encore certaines écorces d’arbre. Ces matières sont ensuite réduites en poudre, puis on les chauffe pour éliminer les impuretés.

 

Depuis de nombreuses années, on connaît les propriétés du charbon pour l’absorption des toxines nocives. On s’en sert notamment en médecine en cas d’exposition à des métaux lourds, à des pesticides, ou en cas d’intoxication. À la maison, on le retrouve dans différents types de filtres, comme les filtres à air ou ceux des carafes qui filtrent l’eau.

 

Le charbon, le blanchiment des dents et la santé dentaire

Le charbon est aujourd’hui ajouté à de nombreux produits, comme le dentifrice. Dans ce cas, il permet de déloger les tâches qui se forment sur la surface des dents, même les plus profondes, de façon naturelle.

 

Néanmoins, il faut considérer l’action hautement abrasive du charbon. En effet, une utilisation régulière et prolongée peut endommager l’émail des dents. Contrairement aux cellules de notre peau ou de nos muscles, notre émail ne peut se régénérer par lui-même. Il faut donc faire attention afin de préserver sa santé en évitant les habitudes qui risquent de l’abîmer.

 

Les effets néfastes potentiels du dentifrice au charbon

Il faut être vigilant en ce qui a trait au dentifrice au charbon, à cause des conséquences possibles :

  • L’amincissement de l’émail : un émail qui perd en épaisseur et en qualité rend les dents plus vulnérables aux caries, mais aussi aux microtraumatismes, comme les fêlures dentaires.
  • L’hypersensibilité : la couche sous-jacente à l’émail se nomme la dentine, et elle contient des milliers de tubules qui sont reliés au nerf de la dent. L’exposition de la dentine est directement liée à l’hypersensibilité des dents lorsqu’elles sont exposées au chaud, au froid, ou aux aliments acides et sucrés.
  • Le jaunissement des dents : la dentine est naturellement de couleur plus jaunâtre. En devant exposée puisque l’émail s’est aminci, la dentine rend le sourire plus jaune. C’est l’effet contraire que celui qui est escompté par l’utilisation du dentifrice au charbon…

 

On doit aussi considérer le fait que le charbon absorbe non seulement les toxines, mais aussi le fluorure qui est contenu dans le dentifrice, l’empêchant donc de se fixer à l’émail. On perd donc les bienfaits qui sont reliés au fluorure pour la protection contre les caries.

 

Quelques précautions à prendre 

  • Se limiter à deux utilisations du dentifrice au charbon par semaine. Cela est suffisant en matière de blanchiment et permet de limiter les effets sur l’émail.
  • Éviter à tout prix de l’utiliser tous les jours, ou pire encore lors de chaque brossage
  • Choisir un dentifrice fait avec une poudre de charbon la plus fine possible. Cela permet de limiter l’action abrasive.
  • Discuter avec son dentiste avant d’utiliser ce type de produit pour parler des risques et pour vous assurer d’une utilisation adéquate.

 

 

Finalement, n’oubliez pas que plusieurs options sont offertes en clinique pour le blanchiment des dents. Non seulement celles-ci sont très efficaces, mais elles sont sécuritaires et elles permettent de préserver la santé du sourire. Parlez-en à votre dentiste lors de votre prochaine visite !

 

Approuvé par Dr. Jacques Léonard

Dr Jacques Léonard, dentiste généraliste à Laval, fan de l’orthodontie


Dr Léonard a obtenu son doctorat en médecine dentaire à l’Université Laval. Il pratique la dentisterie et il offre un service d’orthodontie à notre clinique de Laval. En tant que dentiste généraliste, il complète plusieurs formations pour offrir à ses patients des soins qui correspondent à leurs besoins.
Dr. Jacques Léonard