Conseils API

Les conséquences d’une carie non traitée

Publié 01/11/2021
Contactez-nous pour un rendez-vous
Une carie non traitée risque de s'approfondir

On a trop souvent tendance à penser qu’une carie dentaire n’a que des conséquences bénignes et que c’est un problème qui peut être traité facilement. Bien que cela soit vrai pour les caries naissantes ou peu profondes, ce n’est pas nécessairement le cas pour une carie qui s’est approfondie en l’absence de traitement. Afin de vous aider à comprendre les conséquences qui sont associées à une carie non traitée, l’équipe du Groupe dentaire API vous propose une petite lecture.

 

Comprendre l’anatomie des dents

Pour bien comprendre comment la carie évolue en l’absence de soins appropriés, on vous propose d’abord une petite leçon d’anatomie de nos dents. Celles-ci sont composées de trois parties principales :

 

  1. L’émail : c’est la couche extérieure et de protection des dents. L’émail est naturellement blanc et il est très dur.
  2. La dentine : c’est la partie centrale de la dent, qui compose la majorité de sa masse. La dentine est de couleur plus jaunâtre et elle est composée de nombreux tubules qui communiquent avec la couche sous-jacente, la pulpe.
  3. La pulpe dentaire : la pulpe dentaire est la partie « vivante » de la dent. Elle renferme les nerfs et les vaisseaux sanguins et elle joue un rôle important lors de la croissance des dents.

 

L’évolution de la carie

La carie se forme lorsque les bactéries de la bouche se nourrissent des résidus sucrés qui proviennent de notre alimentation. Elles produisent alors des acides, ce qui crée un petit trou à la surface des dents.

 

Comme vous l’aurez peut-être deviné, la carie attaque en premier lieu l’émail des dents. Ensuite, lorsque la carie n’est pas traitée, c’est la dentine qui est touchée. À ce stade, la dent peut être plus sensible au chaud, au froid et au contact des aliments sucrés et/ou acides. Cependant, on peut dès lors traiter la carie à l’aide d’un plombage.

 

C’est lorsqu’elle n’est pas traitée à ce stade que la carie atteint la pulpe dentaire. C’est alors qu’elle peut devenir douloureuse et entrainer des complications qu’il ne faut pas négliger.

 

Quels sont les risques associés à une carie non traitée ?

  • La pulpite : lorsque la carie atteint la pulpe, les bactéries entrainent l’irritation ou l’infection des tissus qui s’y trouvent. Cela se traduit généralement par une « rage de dents », soit une douleur qui peut être marquée. On doit alors procéder à un traitement de canal pour retirer les tissus infectés et pour enrayer l’infection. De plus, on doit souvent avoir recours à une couronne dentaire pour restaurer la dent qui a été fragilisée par le traitement.
  • Un abcès périapical : l’infection peut s’étendre à l’extrémité de la racine de la dent et aux tissus qui l’entourent. Ça entraine un abcès, qui se traduit le plus souvent par une accumulation de pus, par l’œdème d’un côté du visage et par une douleur importante. Un abcès doit être drainé par le dentiste et des antibiotiques sont souvent nécessaires pour le traiter.
  • Les complications liées à l’infection : l’infection profonde qu’est l’abcès peut, dans les cas plus extrêmes, s’étendre à d’autres parties du corps, par exemple l’œil, les poumons, le cœur. Cela peut entrainer des complications très sérieuses.

 

 

Si vous avez une dent qui est plus sensible et que vous soupçonnez la présence d’une carie, n’attendez pas pour consulter votre dentiste au Groupe dentaire API. Comme vous l’aurez compris, il vaut mieux traiter rapidement une carie, à un stade où un plombage suffit !

Approuvé par Dr. Jacques Léonard

Dr Jacques Léonard, dentiste généraliste à Laval, fan de l’orthodontie


Dr Léonard a obtenu son doctorat en médecine dentaire à l’Université Laval. Il pratique la dentisterie et il offre un service d’orthodontie à notre clinique de Laval. En tant que dentiste généraliste, il complète plusieurs formations pour offrir à ses patients des soins qui correspondent à leurs besoins.
Dr. Jacques Léonard