Conseils API

L’anesthésie locale : bon à savoir

Publié 15/10/2021
Contactez-nous pour un rendez-vous
Une anesthésie locale réalisée en clinique

Si vous avez déjà eu un plombage, une extraction dentaire ou un autre type de chirurgie dentaire, il y a fort à parier que vous avez reçu une anesthésie locale. Certaines personnes redoutent cette fameuse piqûre, qui est pourtant nécessaire pour vous éviter de ressentir de la douleur pendant plusieurs types d’interventions dentaires.

 

Les dentistes du Groupe dentaire API et leur équipe ont préparé ce petit article pour vous renseigner au sujet de l’anesthésie locale.

 

Comment l’anesthésie locale fonctionne-t-elle ?

Une anesthésie locale consiste à injecter une solution dans la région du corps qui doit être traitée afin d’y endormir, ou de geler, les nerfs qui sont responsables de transmettre les signaux de douleur au cerveau. Le corps ne ressent donc pas de sensations douloureuses. Le patient demeure néanmoins entièrement conscient et il est en mesure de collaborer lors des soins reçus.

 

Dans le cas des soins dentaires, c’est une partie ou l’ensemble de la bouche qui est gelée grâce à l’anesthésie. Dans tous les cas, la solution utilisée est spécialement calibrée en fonction de la durée de l’intervention. De plus, la condition de santé du patient et les médicaments qu’il prend doivent être considérés pour éviter les effets secondaires non désirés.

 

Les étapes de l’anesthésie locale

Que ce soit pour une extraction dentaire, pour réaliser un plombage, un traitement de canal et pour toute autre intervention, la procédure pour administrer une anesthésie locale par injection est simple :

 

  • Le dentiste assèche la zone qui doit recevoir l’anesthésie, à l’aide d’un tampon ou d’un jet d’air ;
  • Un gel est ensuite appliqué afin d’engourdir les tissus, en vue de l’injection ;
  • La solution anesthésiante est injectée dans la gencive, le plus près possible des racines de la dent qu’on doit traiter ;
  • Il faut considérer qu’une anesthésie locale dure généralement de 3 à 4 heures, ce qui donne amplement de temps à votre dentiste de réaliser le traitement.

 

Des conseils de vos dentistes

Une fois le traitement et votre rendez-vous terminés, il se peut que les sensations causées par l’anesthésie persistent pendant un moment. On parle bien entendu de l’engourdissement et de la perte de sensations, mais on a aussi souvent l’impression que la lèvre et la joue sont enflées. En attendant que ces effets s’estompent complètement, il est important de suivre ces petits conseils :

 

  • Si vous mangez, évitez de mastiquer les aliments du côté de la bouche qui a reçu l’anesthésie. Autrement, vous pourriez vous mordre la lèvre ou l’intérieur de la joue ;
  • Évitez les breuvages chauds en attendant que les effets s’estompent, sinon vous pourriez vous bruler.

 

Vous avez peur des piqûres ?

Nous sommes conscients que la piqûre nécessaire pour administrer une anesthésie locale n’est pas la partie la plus agréable de vos visites chez le dentiste. Si vous avez besoin d’un traitement qui en nécessite une, mais que vous avez peur des piqûres, n’hésitez pas à en parler avec votre dentiste du Groupe dentaire API. Il saura s’adapter à votre rythme pour administrer l’anesthésie en douceur.

 

Approuvé par Dr. Jacques Léonard

Dr Jacques Léonard, dentiste généraliste à Laval, fan de l’orthodontie


Dr Léonard a obtenu son doctorat en médecine dentaire à l’Université Laval. Il pratique la dentisterie et il offre un service d’orthodontie à notre clinique de Laval. En tant que dentiste généraliste, il complète plusieurs formations pour offrir à ses patients des soins qui correspondent à leurs besoins.
Dr. Jacques Léonard