Conseils API

Les aliments cariogènes : attention caries

Publié 15/05/2018

La santé de notre bouche est un sujet d’attention dès notre enfance. À travers le temps, il est appris de bien brosser ses dents, de passer la soie dentaire et d’utiliser un rince-bouche. Par contre, il est moins connu qu’un facteur très important de la santé bucco-dentaire est l’alimentation. Évidemment, une alimentation riche en sucre amène de plus grands risques de développer des caries dentaires. Voici une lecture qui vous informera plus profondément, afin de vous permettre de faire les bons choix en ce qui a trait à votre alimentation.

 

Que sont les aliments cariogènes ?

On dit d’un aliment qu’il est cariogène lorsqu’il est associé à un risque accru de formation des caries. Les aliments cariogènes sont ceux qui sont majoritairement constitués de glucides. Puisque les bactéries ne peuvent pas évoluer dans un environnement constitué de lipides et de protéines, les aliments tels que les viandes, les œufs et les matières grasses ne sont pas cariogènes. Par contre, si l’aliment contient beaucoup de glucides, donc s’il est composé de courtes chaînes de molécules de sucre, les bactéries ont l’environnement parfait pour se multiplier.

 

Le rôle du sucre dans la formation des caries

Les bactéries présentes dans notre bouche se nourrissent des sucres contenus dans les aliments et boissons que nous consommons. Cette réaction chimique provoque l’apparition d’acide dans la bouche. Cet acide va ensuite s’attaquer à l’émail des dents, ce qui risque d’entrainer la formation de caries. Le sucre se présente sous deux formes dans l’alimentation : le sucre naturel qui est dans les fruits, les produits laitiers et les céréales et le sucre ajouté, tel le sucre blanc, le miel et le sirop d’érable.

Les aliments et produits additionnés en sucre sont les aliments les plus susceptibles de provoquer la formation de caries, et ce, parce qu’ils contiennent une grande quantité de carburant pour les bactéries, tout en ayant peu d’éléments nutritifs pour les dents. Dans le cas des aliments qui sont naturellement sucrés tel que les fruits et les produits laitiers, ils ont tendance à avoir une constitution alimentaire plus complète et riche en nutriments.

La même règle s’applique aux boissons acides et sucrées. Presque toutes les boissons autres que l’eau, le thé et les tisanes sont cariogènes. Dans le cas des boissons gazeuses avec ou sans sucre, ils contiennent de l’acide phosphorique, une substance qui favorise l’endommagement de l’émail des dents.

 

Le rôle de l’amidon dans la formation des caries

L’amidon, qui est un glucide complexe naturellement présent dans plusieurs aliments comme le riz, les pâtes et les patates, n’est pas cariogène à la base. Par contre, lorsque ces aliments subissent plusieurs transformations industrielles comme le raffinage et la cuisson à haute température, le glucide complexe se transforme en petites chaînes de dextrine, un élément cariogène. Donc, même si un aliment n’est pas sucré au goût, il peut contenir des sucres qui vont endommager les dents.

De plus, plusieurs aliments transformés contiennent souvent des sucres ajoutés, ce qui les rend encore plus abrasifs pour les dents.

 

Astuces pour prévenir la formation des caries

  • Consommez au maximum 10 % de votre consommation calorique journalière sous forme de sucre ajouté, ce qui équivaut à peu près à 50 g de sucre par jour.
  • Choisissez de consommer des aliments dont les cinq premiers noms d’ingrédients ne finissent pas par le suffixe « — ose » (fructose, glucose, dextrose, etc.), du sirop, du miel, de la cassonade, de la mélasse ou toute autre forme de sucre.
  • Limitez votre consommation d’aliments riches en sucre.
  • Évitez de mettre vos dents en contact avec le sucre de manière fréquente et prolongée.
  • Évitez de manger des collations sucrées et collantes.
  • Terminez vos collations et repas avec des aliments non cariogènes, par exemple un morceau de fromage.
  • Mangez des aliments qui sont les moins transformés possible.
  • Buvez les boissons acides avec une paille et moins fréquemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Conception Virus Sante Communication