Conseils API

La chirurgie buccale : comment s’y préparer ?

Publié 08/05/2017

La chirurgie buccale est parfois le seul remède contre certains problèmes dentaires et gingivaux. On appelle « chirurgie buccale » tous les actes de retrait ou d’incision des tissus buccaux. Ceux-ci se déclinent en plusieurs types de procédures telles que l’extraction des dents, la pose d’implants dentaires ou la greffe de gencive. Quelle que soit leur nature, ces actes chirurgicaux ont pour ultime dessein de vous offrir une meilleure santé bucco-dentaire !

 

Au Groupe dentaire API, nos chirurgiens-dentistes sont qualifiés pour pratiquer divers types de chirurgie. Vous pouvez avoir confiance envers leur vaste expérience dans la réalisation de ces chirurgies.

 

 

Les chirurgies buccales les plus courantes

 

L’extraction dentaire complexe 

Celle-ci s’effectue pour extraire une dent endommagée, par exemple par une carie dentaire profonde, ou encore pour retirer une dent de sagesse qui, faute d’espace, risque d’endommager les dents avoisinantes.

 

Les implants dentaires

Pour remplacer une dent manquante, un implant dentaire consiste à mettre en place une tige métallique, conçue en titane, qui viendra agir à titre de racine pour une future dent de remplacement. L’insertion d’un implant dentaire se fait lors d’une microchirurgie qui consiste à inciser la gencive du patient à l’endroit même où l’implant doit être inséré.

 

La greffe de gencive

Une greffe de gencive est la solution idéale pour redonner de l’épaisseur et/ou de la hauteur à la gencive d’un patient. Celle-ci est notamment indiquée dans les cas de récession gingivale où les racines des dents deviennent exposées et, donc, à risque de développer des problèmes comme la carie. La mise en place du greffon se fait alors dans le cadre d’une chirurgie, sous anesthésie locale.

 

Il convient de poser les bons gestes avant et après une chirurgie afin de favoriser la guérison du site où la chirurgie est réalisée et pour garantir le succès de la procédure. Voici donc les conseils de nos dentistes.  

 

  1. Avant la chirurgie

La chirurgie buccale se décide généralement à la suite d’une visite de routine chez le dentiste. C’est lors de cette visite que votre dentiste pourra déterminer si vous avez besoin d’une chirurgie pour régler un problème.

 

Pour préparer convenablement la chirurgie, votre chirurgien-dentiste récoltera les informations relatives à votre état de santé générale et effectuera des radiographies qui lui permettront de bien observer toutes les structures de vos dents et de votre bouche. Il est alors essentiel que vous l’informiez quant aux problèmes de santé dont vous souffrez et aux médicaments que vous prenez.

 

Dans certains cas, des anti-inflammatoires ou des antalgiques peuvent être prescrits avant la chirurgie afin de préparer votre bouche. N’oubliez pas de suivre à la lettre le traitement qui vous est alors recommandé.

 

La préparation à la chirurgie buccale inclut aussi le volet psychologique. Si vous avez peur du dentiste ou de la chirurgie, il est important d’en parler à l’équipe de soins. Celle-ci prendra les mesures nécessaires pour vous mettre à l’aise et vous aider à gérer votre stress et vos craintes.

 

  1. Le jour de la chirurgie buccale

Le jour J venu, assurez-vous de porter des vêtements confortables. De plus, si l’écoute de musique peut soulager votre anxiété et vous distraire durant la chirurgie, n’hésitez pas à en prévoir.

 

Une chirurgie buccale est toujours réalisée sous anesthésie locale pour vous éviter de ressentir de la douleur durant celle-ci.

 

  1. Après la chirurgie

Votre dentiste et son équipe resteront disponibles dans les jours qui suivent votre chirurgie pour vous éclairer et vous rassurer. Vous devrez suivre leurs conseils postopératoires afin de favoriser la guérison du site chirurgicale, de même que pour favoriser le succès de l’intervention.

 

Voici des conseils postopératoires généraux :

  • Des médicaments pourront vous être prescrits après votre chirurgie. Assurez-vous de vous les procurer dès que vous quittez la clinique, et ce, même si vous ne ressentez pas de douleur à ce moment-là ;
  • Suivez toujours la posologie indiquée lorsque vous prenez des médicaments ;
  • Tâchez de vous reposer et d’éviter de faire des activités qui nécessitent trop d’effort durant les 48 heures qui suivent votre chirurgie ;
  • Ne rincez pas votre bouge pendant 24 heures, car cela pourrait entraver la guérison du site de la chirurgie. Après cela, vous pourrez brosser vos dents et passer la soie dentaire normalement, mais en faisant attention de ne pas toucher au site chirurgical ;
  • Un saignement est normal dans les heures, voire les jours qui suivent la chirurgie. Pour limiter celui-ci, appliquez une gaze en maintenant une pression directement sur le site de la chirurgie. Remplacez la gaze lorsque celle-ci est trop imbibée de sang ;
  • Si le saignement persiste après quelques jours ou si celui-ci vous semble anormalement abondant, contacter votre dentiste sans attendre ;
  • Une enflure est normale dans les jours suivant la chirurgie. Pour la faire diminuer, appliquez de la glace avec une serviette, à raison de 10 minutes par heure.
  • Durant les jours suivant la chirurgie, des changements alimentaires sont à appliquer pour favoriser la cicatrisation de la plaie et la réduction de la douleur. Favorisez les aliments mous, les soupes et les boissons froides. Évitez les boissons et les aliments chauds ou épicés ;
  • Évitez de consommer de l’alcool et des produits du tabac durant la guérison. Ceux-ci entravent la cicatrisation des tissus.

 

Pour favoriser le succès de votre chirurgie et pour vous éviter les complications, assurez-vous de suivre les conseils présentés dans cet article. L’équipe du Groupe dentaire API vous offrira également des conseils adaptés à votre situation et se fera un plaisir de répondre à toutes vos questions. Au Groupe dentaire API, nous avons à cœur le bien-être de tous nos patients !

 

Conception Virus Sante Communication